Productions végétales : montant des aides couplées pour la campagne 2020

Productions végétales : montant des aides couplées pour la campagne 2020

Productions végétales : montant des aides couplées pour la campagne 2020 550 240 Exponens

Productions végétales : montant des aides couplées pour la campagne 2020

Publié le 02/03/2021
Actualités

Après avoir été fixés, début février, pour un certain nombre d’entre elles, les montants des autres aides couplées végétales ont été dévoilés pour la campagne 2020.

Pour la campagne 2020, les montants unitaires de certaines aides, dites « couplées », végétales, qui n’avaient pas encore été dévoilés, sont désormais connus.

Production de cultures riches en protéines

Pour la campagne 2020, le montant unitaire de l’aide à la production de légumineuses fourragères destinées à la déshydratation s’établit à 159 € (165 € en 2019).
Rappel : pour la campagne 2020, les montants unitaires des aides à la production de cultures riches en protéines ont été fixés à :
– 29,60 € (33,70 € en 2019) pour la production de soja ;
– 149 € (187 € en 2019) pour la production de protéagineux ;
– 160 € (188,50 € en 2019) pour la production de légumineuses fourragères.

Autres cultures végétales

Pour les cultures suivantes, les montants unitaires des aides pour 2020 ont été fixés à : 61 € (55 € en 2019) pour la production de blé dur ; 80 € (81 € en 2019) pour la production de pommes de terre féculières.
Rappel : les montants unitaires des aides pour 2020 ont été fixés à :
– 96 € (112 € en 2019) pour la production de chanvre ;
– 560 € (585 € en 2019) pour la production de houblon ;
– 132,50 € (132 € en 2019) pour la production de riz.

Production de fruits destinés à la transformation

Enfin, s’agissant de la production de certains fruits destinés à la transformation, les montants unitaires des aides s’élèvent à : 1 210 € (1 120 € en 2019) pour la production de tomates ; 565 € (400 € en 2019) pour la production de pêches ; 1 410 € (1 255 € en 2019) pour la production de poires.

À noter : les montants unitaires, pour la campagne 2020, des aides à la production de semences de légumineuses fourragères et de semences de graminées ainsi que des aides à la production de cerises et de prunes destinées à la transformation n’étaient pas encore fixés à l’heure où nous écrivions ces lignes.

Arrêté du 23 février 2021, JO du 25
Arrêté du 2 février 2021, JO du 6

Copyright Les Echos Publishing – 2021