Un nouveau dispositif en cas de cyberattaque

Un nouveau dispositif en cas de cyberattaque

Un nouveau dispositif en cas de cyberattaque 550 240 Exponens

Un nouveau dispositif en cas de cyberattaque

Publié le 24/08/2021
Actualités

Le gouvernement vient de lancer un nouveau dispositif d’alerte à destination des petites entreprises en cas de cyberattaques. Son objectif : permettre aux structures les plus fragiles de réagir le plus rapidement possible.

Alors que la cybercriminalité augmente de plus en plus, particulièrement dans le contexte de crise sanitaire qui a multiplié les usages du numérique dans les entreprises, ces dernières sont peu armées pour y faire face et doivent renforcer leurs dispositifs de sécurisation. L’une des clés afin de résister à ces dangers : la rapidité d’information pour mieux se protéger et donc limiter l’impact des cyberattaques. C’est dans ce cadre que le gouvernement met en place un dispositif permettant d’informer rapidement les petites entreprises lors d’attaques collectives.

Diffusion rapide d’une notice

Concrètement, lorsqu’une vulnérabilité ou une campagne d’attaque sera identifiée, une notice sera rédigée par le dispositif national d’assistance aux victimes Cybermalveillance.gouv.fr et l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI). Cette notice sera immédiatment transmise aux organisations interprofessionnelles (MEDEF, CPME et U2P), aux réseaux consulaires des Chambres de Commerce et d’Industrie (CCI) et des Chambres de Métiers et de l’Artisanat (CMA), au dispositif public France Num, qui la diffuseront le plus largement possible aux entreprises avec lesquelles elles sont en relation afin qu’elles puissent prendre des mesures pour empêcher ou traiter l’attaque. « D’autres acteurs en mesure de diffuser la notice auprès des entreprises pourront être ultérieurement intégrés au dispositif », précise le gouvernement.

Copyright Les Echos Publishing – 2020