Social : des aides financières pour les établissements d’accueil du jeune enfant

Social : des aides financières pour les établissements d’accueil du jeune enfant

Social : des aides financières pour les établissements d’accueil du jeune enfant 550 240 Exponens

Social : des aides financières pour les établissements d’accueil du jeune enfant

Publié le 28/02/2022
Actualités

Les aides financières accordées aux établissements d’accueil du jeune enfant et aux maisons d’assistants maternels qui sont contraints de diminuer leur activité en raison de l’épidémie de Covid-19 sont prolongées jusqu’au 31 juillet 2022.

Depuis le début de la crise sanitaire liée à l’épidémie de Covid-19, les établissements d’accueil du jeune enfant (EAJE) et les maisons d’assistants maternels (Mam) perçoivent de la caisse d’allocations familiales des aides financières destinées à compenser les pertes causées par des baisses d’activité.


Précision : seuls les établissements qui bénéficient d’un financement direct ou indirect de la caisse d’allocations familiales sont éligibles à ces aides exceptionnelles.

Certaines de ces aides, qui devaient prendre fin au 31 décembre 2021, sont reconduites jusqu’au 31 juillet 2022.

Ainsi en est-il des aides allouées aux EAJE et aux Mam :- faisant l’objet d’une fermeture totale ou partielle sur décision administrative ;- devant fermer partiellement ou totalement à leur initiative lorsqu’il leur est impossible de respecter les taux d’encadrement en raison de l’absence de salariés (malades du Covid-19, cas contacts, personnes vulnérables en activité partielle…) ou en application de consignes sanitaires.

Les EAJE et les Mam ont également droit à une aide exceptionnelle pour les places temporairement inoccupées par des enfants :- identifiés comme cas contacts ;- dont un parent est en isolement (cas contact ou malade du Covid-19) ;- dont un parent est en arrêt de travail dérogatoire en raison de symptômes du Covid-19 et dans l’attente du résultat d’un test de dépistage ;- dont un parent est privé d’activité, en raison des mesures prises par le gouvernement.


À noter : le montant de l’aide s’élève, par place fermée ou inoccupée et par jour, à 17 € dans les crèches et à 3 € dans les Mam.


Circulaire n° 2022-001 du 19 janvier 2022

Copyright Les Echos Publishing – 2020