Masseurs-kinésithérapeutes : revalorisation de tarifs pour les libéraux travaillant à l’hôpital

Masseurs-kinésithérapeutes : revalorisation de tarifs pour les libéraux travaillant à l’hôpital

Masseurs-kinésithérapeutes : revalorisation de tarifs pour les libéraux travaillant à l’hôpital 550 240 Exponens

Masseurs-kinésithérapeutes : revalorisation de tarifs pour les libéraux travaillant à l’hôpital

Publié le 02/08/2022
Actualités

Pour faire face aux difficultés rencontrées par les urgences dans les hôpitaux, le gouvernement annonce la revalorisation du tarif horaire des masseurs-kinésithérapeutes libéraux conventionnés qui acceptent de travailler à l’hôpital en plus de leur activité libérale.

Le gouvernement lance plusieurs mesures exceptionnelles pour renforcer l’organisation de l’accès aux soins urgents et non programmés sur tout le territoire. Ces mesures restent temporaires, leur mise en œuvre ayant été validée à titre dérogatoire. Elles ne seront donc effectives que jusqu’au 30 septembre 2022. Parmi les dispositions introduites, il est prévu de mieux rémunérer les professionnels libéraux conventionnés installés en cabinet qui accepteront d’aller travailler en renfort des équipes hospitalières, en plus de leur activité libérale.

Un contrat avec l’établissement de santé

Les recrutements en la matière se font dans le cadre d’un contrat avec l’établissement de santé, notamment pour sécuriser le bénéfice de la couverture assurantielle et de la couverture au titre des comptes accidents du travail et maladies professionnelles (AT-MP) des intéressés. L’intervention des masseurs-kinésithérapeutes libéraux est valorisée forfaitairement à 42 € par heure et à 54 € par heure la nuit, le samedi après-midi, le dimanche et les jours fériés.


À noter : l’impact de ces mesures exceptionnelles sur l’accès aux soins sera mesuré et évalué tout au long de la période transitoire, avant d’envisager, le cas échéant, leur pérennisation.

Copyright Les Echos Publishing – 2020