Report du remboursement du PGE : la France se dirige-t-elle vers des faillites en cascade ?

Report du remboursement du PGE : la France se dirige-t-elle vers des faillites en cascade ?

Report du remboursement du PGE : la France se dirige-t-elle vers des faillites en cascade ? 750 392 Exponens

Report du remboursement du PGE : la France se dirige-t-elle vers des faillites en cascade ?

Publié le 25/02/2022
Actualité

Utilisation du Prêt Garanti par l’Etat (PGE), report du remboursement, faillites en cascades, Thierry Legrand nous explique les enjeux et les questionnements liés au PGE dans une tribune pour Finyear.

Le Prêt Garanti par l’Etat a été mis en place en 2020 pour permettre aux entreprises de faire face aux difficultés de trésorerie liées à la pandémie. Les entreprises peuvent demander un prêt à concurrence de 25% de leur chiffre d’affaires de l’année 2019. Cette faculté est toujours ouverte aux entreprises qui n’en ont pas encore bénéficié jusqu’au 30 juin 2022.

A ce jour 699.000 entités ont contracté un PGE représentant un total d’encours de plus de 143 milliards d’euros. Ce prêt devait initialement être remboursé sur une période maximale de 5 ans après une année de différée. À la suite de la poursuite de la situation pandémique, un premier aménagement a été proposé aux entreprises début 2021. Les entreprises pouvaient, sur leur demande, bénéficier d’une année de différé supplémentaire et rembourser ensuite sur 4 ans. Si début janvier 16% des entreprises avaient remboursé leur PGE, se pose la question pour les 84% restant

Source : Tribune de Thierry Legrand dans Finyear – 25 février 2022